Le Clos Bagatelle, géologiquement vôtre !

Un héritage géologique généreux offre au Clos Bagatelle 4 terroirs séduisants.

Ici, ce n’est pas comme ailleurs. L’ossature des paysages raconte les mers, les lacs, les fleuves, les dinosaures disparus et les montagnes d’un passé animé qui font l’identité du territoire.

Pour celui qui les interroge, schistes, calcaires, marnes, quartzites et grès, témoignent volontiers de leur intimité avec le climat, de leur caractère dur ou tendre, de leur nature facile, complexe ou carrément acide.

Pour le vigneron qui les prend comme ils sont, ils restent des complices fidèles qui donnent le meilleur d’eux-mêmes.

Cliquer ici pour télécharger l'étude géologique complète réalisée par Les Écologistes de l’Euzière.

Le Clos Bagatelle, les 4 terroirs

Le terroir de Donnadieu, descendant de l’ancienne montagne hercynienne

En grimpant vers les Avants Monts du Haut-Languedoc, les collines serrées aux entrelacs de vallons étroits laissent entrevoir un terroir secret. Ce secret date de 300 millions d’années, quand les continents oubliés s’entrechoquèrent pour engendrer une immense chaîne de montagne qui barraient d’Est en Ouest l’Europe actuelle.

Les couches géologiques d’alors furent écrasées, chauffées, plissées et retournées comme une couverture glissant d’un lit. Le
terroir de schiste était né.

Le terroir de Saint-Jean-de-Minervois, issu de l’Atlantique

En serpentant vers le Minervois, s’ouvre un immense plateau calcaire à la blancheur éclatante, entaillé de gorges étroites et secrètes. Son histoire remonte à l’époque de la naissance de l’Atlantique Nord qui a poussé une courte incursion jusqu’en Minervois, pour y déposer des strates de calcaires renfermant des myriades de minuscules fossiles datant de 55 millions d’années.

Après son retrait des lacs ayant occupé le territoire ont à leur tour laissé des dépôts de calcaires blancs formant le plateau actuel.

Le terroir d’Assignan, enfant des Pyrénées

En arrivant de la Méditerranée par la plaine argilo-calcaire, le Chaînon de Saint-Chinian marque l’horizon. Une succession de
barres calcaires, orientées nord-est/sud-ouest, alternent avec des combes marno-gréseuses.

Il s’agit d’un poste avancé des
Pyrénées, dont les terrains ont été charriés vers le Nord comme devant la lame d’un bulldozer, lorsque la plaque ibérique a percuté notre continent, il y a 40 millions d’années.

Le terroir des Lauzes, fils des glaciations récentes

Aux portes de Saint-Chinian, le Vernazobre étale ses alluvions en terrasses étagées datées d'environ 100 000 ans.

Arrachés à la montagne toute proche par les ruisseaux lors des périodes froides et humides de l’ère Quaternaire, les blocs de quartzites d’une extrême dureté, mélangés au limons, constituent un terroir ouvert.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts En savoir plus...